Jean-François (1741-1811)

Fils de Jean-François (1702-1776), géomètre- arpenteur, juré de la ville de Toulouse, greffier, contrôleur garde cadastre à l’hôtel de ville.

On sait qu’il réalisa en 1772 en compagnie de Gabriel Cougot un rapport d’arpentement à la requête de Mr de Babut de Nogaret, seigneur direct de Roquesérière tiré des anciens terriers de reconnaissances consenties à noble Raimond de Nogaret de 1599 et autres.

6eme plan des murs, tours, fossé et remparts de la ville de Toulouse depuis la porte Montoulieu jusqu'à celle de Montgaillard (1778-1779). Musée du Vieux Toulouse.

6eme plan des murs, tours, fossé et remparts de la ville de Toulouse depuis la porte Montoulieu jusqu’à celle de Montgaillard (1778-1779). Musée du Vieux Toulouse.

Nommé le 14 juillet 1779 par les capitouls à l’emploi de greffier contrôleur garde-cadastre, emploi rendu vacant par le décès de son frère aîné (Antoine). C’est très probablement avec lui qu’en 1783, le Conseil politique, fit un traité à forfait avec « M. Virebent, pour continuer l’arrangement des Archives de la ville et le conduire jusques à sa perfection, moyennant la somme de 2,400 livres ».
Mais la Révolution vint détruire les efforts des frères Virebent pour clarifier le classement des archives.